Habakuk chapitre 1

 
Le prophète Habacuc s'étonne devant Dieu que la méchanceté des hommes ne soit pas punie. Dieu lui montre alors de quelle manière il va agir.


Chapitres: 1 2 3 

1. Sentence révélée à Habakuk le prophète.
2. Jusques à quand, Eternel, t'implorerai-je sans que tu entendes, crierai-je à toi contre la violence sans que tu délivres ?
3. Pourquoi me fais-tu voir l'iniquité et contemples-tu nos peines ? La désolation et la violence sont devant moi ; il y a des querelles, et la discorde s'élève.
4. Aussi la loi est paralysée et la justice n'arrive plus à la lumière. Car le méchant circonvient le juste ; c'est pourquoi le droit sort faussé.
5. Regardez parmi les nations et voyez ; soyez étonnés, stupéfaits, car je vais faire en vos jours une œuvre que vous ne croiriez point si on vous la racontait.
6. Car je vais faire lever les Chaldéens, peuple rude et impétueux, qui s'avance au large sur la terre pour s'emparer de demeures qui ne sont point à lui.
7. Il est terrible et formidable ; c'est lui-même qui fera son droit et sa grandeur
8. Ses chevaux sont plus légers que les léopards, plus agiles que les loups du soir ; ses cavaliers, chevauchent fièrement, ses cavaliers viendront de loin, ils voleront comme un aigle qui fond sur sa proie.
9. Toute la troupe viendra pour piller ; le front de leurs lignes se porte en avant ; ils amassent les captifs comme du sable.
10. Il se moquera des rois, et les princes seront sa risée ; il se rira de tout retranchement, il entasse de la poussière et le prend.
11. Puis il glisse comme le vent, il passe outre, et il est chargé de crimes. Sa force à lui, voilà son Dieu !
12. N'es-tu pas de tout temps l'Eternel, mon Dieu, mon Saint ? Nous ne mourrons pas. Eternel, tu l'as établi pour exécuter ton jugement ; mon Rocher, tu l'as affermi pour châtier !
13. Tes yeux sont trop purs pour voir le mal et tu ne peux contempler l'iniquité. Pourquoi regardes-tu les perfides, gardant le silence quand le méchant dévore un plus juste que lui ?
14. Tu traites donc les hommes comme les poissons de la mer, comme les reptiles qui n'ont pas de chef !
15. Tous, il les prend à l'hameçon, les tire avec son filet, les ramasse dans ses rets. C'est pourquoi il est dans la joie et jubile.
16. C'est pourquoi il sacrifie à son filet et offre de l'encens à ses rets ; car par eux sa portion est grasse et sa nourriture succulente.
17. Ne cessera-t-il donc pas de vider son filet, égorgeant des nations impitoyablement ?